LAB 66

LAB 66
Rubrique Mars 2014
JANVIER 2014
DIGITAL
depeche_video
France – La Dépêche du Midi : de 20 à 30 vidéos par jour !

Depuis la mi-octobre, le quotidien propose un flash info quotidien à ses abonnés premium. Mis en ligne tous les soirs de semaine à 18h30, il est disponible sur l’ensemble des supports numériques, avec un format optimum pour tablette.

« Nous ne faisons pas de la qualité broadcast, explique Jean-Nicolas Baylet, directeur général adjoint Groupe La Dépêche du midi, « par contre nous sommes les mieux placés pour traiter l’information locale. C’est notre matière première. Et aujourd’hui, les technologies numériques gèrent parfaitement le multimedia, mélangeant texte, son et vidéo« .

Il poursuit : « En quelques mois, suite à la formation de 68 journalistes au siège comme dans les locales, nous produisons de plus en plus de reportages vidéos. Entre 20 et 30 chaque jour« .

Le flash info de 18h30 vient cristalliser l’ensemble de ces reportages, dont la durée varie entre 5 et 6 minutes. Fidèle au format des grand-messes télévisées, il permet de faire le point sur l’actu de la journée, avec un nombre important de sujets traités.

« Le flash info est géré par trois journalistes à temps plein et 3 autres journalistes mixtes, dont le chef du service photo et deux journalistes du desk. », explique-t-il. « Mais vu l’étendue de notre territoire qui est plus grand que la Suisse, ce sont les journalistes en locale qui sont notre force de production. Et nous avons la chance d’avoir une rédaction qui comprend bien ces enjeux. »

Le flash info est un passage, un format qui permet à la fois aux lecteurs de trouver l’ensemble des formats multimedias comme aux équipes de tester et d’explorer de nouvelles compétences.

« En trois mois, non seulement le nombre de reportages a augmenté, mais de plus la qualité de ces reportages s’est amélioré. Cette phase d’apprentissage nous permet de rester à l’heure, alors qu’arrivent de nouveaux supports de diffusion comme la télé connectée, les voitures connectées, les montres connectées… Nous ne faisons aucun pronostic sur le futur, nous sommes certains que ce que nous faisons le mieux – aller chercher l’information – restera au coeur de notre métier.« 


RETOUR