25/06/2014

Sri Lanka – Le journal qui fait fuir les moustiques

Plus de 30 000 sri lankais sont morts en 2013 suite à une épidémie de dengue. Une situation qui peut se reproduire à chaque saison des pluies, saison préférée des moustiques porteurs de la maladie.

Afin de sensibiliser la population aux consignes de prévention, le quotidien Mawbima a lancé une campagne d’information très étonnante : le quotidien a imprimé la totalité de ses éditions du matin et du soir avec de l’encre à la citronnelle, un répulsif bien connu, pour la journée mondiale de la santé. Effet garanti : éloigner les insectes de tous les heureux acheteurs du quotidien.

Et le message fût compris : à 10h du matin le quotidien enregistrait une croissance de +30% de ses ventes et atteignait un peu plus tard la rupture de stock chez les marchands de journaux !

25/06/2014

Equateur – Le journal parapluie, vous connaissez ?

Entre octobre et mai, l’Equateur connait une saison des pluies torrentielles. Lors de ces pluies, les équatoriens, trempés, ne s’arrêtent plus chez les vendeurs de journaux, pressés de se mettre à l’abri.

Face à cette perte « sèche » de ventes en période de pluie, le quotidien Extra a réalisé une superbe opération de communication : recouvert d’un film plastique, le journal sert de parapluie. Une ingénieuse idée parfaitement expliquée dans la vidéo ci-dessous.

Reprise dans de nombreux médias la campagne a eu un impact direct sur les ventes : +15% par rapport à l’année précédente.

 

 

25/06/2014

US – WSJ : réalité augmentée et … impression 3D

L’impression 3D fait partie des révolutions des années 2010. La PQR en a abondamment parlé dans son récent ouvrage (R)évolutions, réalisé avec TNS Sofrès. Surfant sur la nouveauté, le Wall Street Journal vient de publier un article sur la montée en puissance de ce phénomène de l’impression 3D. Pour l’illustrer : pas d’infographie dans le journal, mais un encart invitant les lecteurs à télécharger l’application de réalité augmentée Augment.

Une fois installée, en passant le smartphone au-dessus du journal apparait un histogramme en… 3D. En mode « inception », le journal a testé l’imprimante 3D sur le graphique qui illustre l’article sur… l’imprimante 3D.

Bon, l’usage ne fait pas rêver – imprimer en 3D un graphique… vraiment ? – mais afin d’expliquer le fonctionnement et les possibilités de réutilisation, le WSJ a aussi publié son graphique sur le site thinginverse, à partir duquel vous pouvez réellement l’imprimer vous-même. Pour obtenir ce magnifique presse-papier, rendez-vous ici.

25/06/2014

UK – Le Daily Telegraph chauffe les doigts !

Age UK est une association qui vient en aide aux anglais retraités. L’hiver dernier, pour sa campagne de dons, elle a fait appel au Daily Telegraph. Son slogan « Spread the warmth » (« diffusez la chaleur ») a interpellé les créatifs du quotidien.

Pour rendre la notion de chaleur, le journal a utilisé une encre thermique, qui réagit au toucher. Cadre photo, téléphone, feu de cheminée changent de couleur quand le doigt est laissé dessus.

Un message en bas à gauche de la page indique les six endroits de la page volontairement noircis et réactifs. La page suivante légende ces six zones qui sont autant d’actions menées par Age UK pour aider les plus âgés.

La campagne fonctionné au-delà des espérances : avec 910 000 donations provenant des lecteurs du Daily Telegraph, il s’agit de la meilleure campagne de dons jamais réalisée par Age UK. De l’efficacité de la créativité et de l’innovation en presse quotidienne…

25/06/2014

US – Du strip au format long : la BD dans le quotidien

Le Brésil, pays dont l’équipe a le plus souvent gagné la Coupe du Monde, porte encore les stigmates d’une terrible défaite il y a 64 ans, dans le stade  Maracana. Le graphiste du New York Times est allé sur place pour essayer de comprendre comment les brésiliens avaient intégré cette défaite dans leur vie de tous les jours.

Raconté sous format dessiné, son reportage est une belle histoire mêlant photos, musique de films et dessins aux couleurs du Brésil.

La bande dessinée se marie parfaitement avec les supports numériques : la possibilité de faire évoluer les dessins en fonction des mouvements de la souris ou d’ajouter des sons transforme l’expérience linéaire d’une bande dessinée sur papier en une histoire interactive.

En novembre 2012, le Guardian avait réalisé un beau long format autour des élections présidentielles américaines.

25/06/2014

Sultanat d’Oman – L’incroyable World Cup Ball

Difficile de faire l’impasse sur la Coupe du Monde de foot, les événements sportifs donnant souvent lieu à une créativité débordante des infographistes. Cette fois-ci, le quotidien Times of Oman a frappé très fort avec son ballon en 3D diffusé avec le journal.

Le principe : chacune des 32 équipes est « découpable » et, avec un peu de patience et de minutie, se transforme en un drôle de polygone. Sur chaque face, des données spécifiques à l’équipe, comme le nombre de participations ou de buts marqués, ou des données plus générales sur la Coupe du Monde.

Les données des équipes sont complémentaires : une fois que vous avez réalisé les différents polygones, vous pouvez les assembler pour suivre la courbe d’une donnée sur plusieurs périodes.

Fin du fin : la possibilité de coller tous les polygones entre eux afin de réaliser un étonnant ballon en 3D. La vidéo ci-dessous montre le travail à effectuer : de quoi passer le temps pendant les mi-temps (ou les mauvais matchs).

Visualiser directement sur Vimeo : Times of Oman World Cup Ball from Times of Oman.

25/06/2014

Norvège – VG met les sports d’hiver en échecs

Le quotidien norvégien Verdens Gang (200 000 exemplaires par jour) sponsorise depuis plusieurs années Magnus Carlsen, jeune prodige norvégien des échecs, une discipline largement méconnue dans un pays où domine le sport, et notamment le sport d’hiver.

Lors des championnats du monde 2013, le quotidien a mené une longue campagne pour attirer l’attention sur les échecs et son sponsoring. Un dispositif récompensé par l’INMA dans la catégorie « Best use of social media« , très difficile à monter car VG ne disposait pas des droits vidéos pour retransmettre les rencontres en direct.

Mais les résultats sont au rendez-vous : le documentaire sur le joueur a été vu plus de 250 000 fois – dans un pays de 5 millions d’habitants. Les vidéos commentées des matchs, diffusées sur le site ont, elles, été visionnées 60 000 fois en moyenne. Et la notoriété spontanée de la rubrique vidéo du journal est passé à 27% auprès de l’ensemble de la population norvégienne.

Quant au compte Facebook de Magnus Carlsen, il est passé de 32 000 fans à plus de 230 000 en trois semaines : comme quoi les médias traditionnels restent de forts prescripteurs et de bons vecteurs de changements de comportements !

25/06/2014

Inde – Le Hindustan Times, gratuit s’il le faut

Le quotidien indien en langue anglaise Hindustan Times se donne comme vocation première d’être le mass média le plus puissant, le plus influent. Au lendemain des élections législatives du 16 mai, il a diffusé à Bombay (Mumbai) et New Delhi un cahier de huit pages entièrement gratuit.

Pourtant, le coût d’un journal est déjà relativement peu élevé – 0,06 euros - au point qu’un foyer Indien achète parfois plusieurs quotidiens dans la journée.

Mais l’idée de l’éditeur était de fournir au plus vite les résultats auprès des lecteurs des grandes villes, non pas dans un objectif de ventes mais dans un objectif de positionnement : montrer que le Hindustan Times est capable de réagir très vite à l’actualité à l’ère du numérique et de rendre service à ses lecteurs.

25/06/2014

US – le Saratosa Herald Tribune prend de la largeur

L’inconvénient du format papier tient parfois simplement dans son format qui, traditionnellement, est plus haut que large, or certaines images ne sont vraiment exploitables qu’en format paysage.

Comment faire pour les mettre en Une ? Il suffit de tourner la Une de 90 degrés afin de pouvoir utiliser le journal dans toute sa hauteur.
Une astuce que les journaux américains mettent en place régulièrement.

Exemple récent à Sarasota (Floride), avec l’édition locale du Herald Tribune. La photo du futur centre commercial prend tout son sens en format panoramique pour montrer l’état d’avancement des travaux à quelques mois de l’ouverture.

26/05/2014

Espagne – Sex & porn & daily news

Quand un sujet est visuellement compliqué à traiter, l’illustration peut être un moyen de dédramatiser à l’aide d’une iconographie ad hoc. Pour accompagner un dossier sur les addicts au porno sur d’internet le 27 avril dernier, El Pais a fait appel à Emily Forgot, une artiste indépendante vivant à Londres.

Là où vous auriez pu imaginer des illustrations soft, Emily n’y va pas par quatre chemins : ses illustrations sont extrêmement claires. Elle mélange les icônes bien connues de l’univers du net à l’anatomie de nos corps : la loupe habituellement utilisée pour illustrer une recherche prendra ici un contour maternel, les barres du wifi cachent ce sexe que l’on ne saurait voir, tandis que la souris filaire prend une dimension insoupçonnée jusqu’ici.

Le design propose des ressources éditoriales insoupçonnées…  Qui a prétendu que le Presse Quotidienne n’était plus un média qui suscite le débat ?