27/02/2014

France – La Provence lance une quotidienne TV

A l’occasion des élections municipales, La Provence a lancé lundi 10 février un journal quotidien en vidéo, le 18:18. Il dure un peu plus d’une vingtaine de minutes, réparties en deux rubriques.

Le journal, en ouverture, rappelle les grands titres de la journée. Il est présenté par l’un des journalistes de la rédaction. Voix off sur des photos ou reportages tournés dans la journée illustrent les sujets. Un débat est ensuite animé par le directeur de la rédaction de la Provence Olivier Mazerolle avec un ou plusieurs invités.

Témoignant d’un déploiement fort de sa rédaction sur le sujet brûlant pour la PQR des élections municipales, la Provence a également développé une carte très complète de la région, avec la possibilité d’accéder, par commune, aux listes en présence, derniers articles, et tweets des candidats.

27/02/2014

US – Le Washington Post expérimente Snapchat

Snapchat est une application mobile un peu particulière pour qui utilise les réseaux sociaux «classiques» que sont Facebook, twitter, etc. : vous y postez des photos qui ne sont visibles que quelques secondes. Une fois envoyées à vos contacts, ils peuvent y répondre en photo ou en une courte vidéo.

Difficile à priori d’y trouver un usage média, même si la cible est intéressante, car les utilisateurs de snapchat sont jeunes, et aller là où ils sont présents peut être intéressants pour assimiler leurs codes. Le Washington Post s’est lancé et teste en ce moment Snapchat sur plusieurs sujets, avec plusieurs comptes. Cory Haik, rédactrice en chef digitale, explique que « Snapchat crée une relation personnelle très forte. On y partage vraiment des moments, l’engagement avec les utilisateurs est très fort ».

Pendant le Super Bowl, Cory s’est amusée à commenter les fameuses pubs en direct. «Nous expérimentons, et nous l’expérimenterons à nouveau, notamment sur des événements live». Sitôt dit, sitôt fait : une vague de froid refroidit Washington, mais pas les ardeurs de Cory, qui a lancé le 13 février un appel aux snaps sur le thème si populaire de la météo. Les premières contributions sont arrivées et le Washington Post a sélectionné les meilleures.  À suivre…

27/02/2014

Espagne – la Voz de Galicia inspecte les routes…

Située au nord-ouest de l’Espagne, loin des routes économiques qui passent par Madrid ou Barcelone, la Galice est une région relativement isolée. L’autoroute qui mène les voyageurs jusqu’à La Corogne, la plus grande ville de la province, pose un problème majeur aux Espagnols en ces temps de crise : le péage coûte 12,60 euros pour les 47 petits kilomètres qui relient La Corogne à Santiago.

Face à ce coût impossible à intégrer dans leur budget, de nombreux salariés prennent désormais les routes secondaires qui, elles, souffrent d’un manque d’entretien.

Afin d’illustrer cet état de fait et de réveiller les politiques, la rédaction de La Voz de Galicia, le grand quotidien de la région, a parcouru l’aller-retour. Elle a relevé 422 nids de poule qu’elle a joliment intégrés dans une belle infographie pour l’édition papier du journal.

Du journalisme de données percutant !

27/02/2014

Canada – La promo par le rugissement !

Le quotidien canadien The Toronto Star a donné quelques frayeurs à ses lecteurs qui retirent les journaux depuis les boites disposées en pleine rue.

Pour attirer leur attention sur une campagne vantant la vie sauvage en Colombie britannique, le quotidien a équipé quelques boites de bruits d’animaux, allant du simple cri de la girafe au féroce rugissement du lion.

La vidéo montre les réactions des lecteurs, qui passent d’un instant de surprise mêlée à de l’inquiétude à un moment d’amusement mélangé à de l’intérêt.

 

 

 

 

27/02/2014

UK – The Times offre Spotify à ses abonnés

Le Times enrichit son offre digitale couplée The Times + The Sunday Times d’un service complémentaire adapté aux usages des internautes amateurs de musique : une année gratuite à Spotify premium.

Le Times propose sept abonnements différents au journal qui combinent print, digital, l’accès aux contenus d’un seul journal ou aux deux. Pour profiter de l’offre premium, un lecteur doit s’abonner au plus cher des packs pur digital, le « Digital Pack with Spotify Premium » pour 6 livres par semaine (un peu plus de 7 euros), ou choisir le pack complet avec les journaux papier.

Les incentives et autres petits cadeaux sont classiques dans la presse. Historiquement, les abonnements papier sont accompagnés de montres, radio réveil ou station météo voir d’écrans plats. Avec la sortie de nouvelles éditions réservées à la tablette en fin de journée – à 17h au Brésil et en Belgique, une heure plus tard en Bretagne – les tablettes ont été LE cadeau en 2013, et le seront encore probablement en 2014. Mais il est possible que la logique de cadeau sous forme de contenus et services numériques complémentaires gagne en intérêt… ne serait-ce que parce que le taux d’équipement devient relativement élevé – 6,2 millions de tablettes vendues en France rien qu’en 2013, ajoutés aux 3,6 de 2012.

En Pologne, Piano Media, une solution technique de paywall et d’abonnements vendus aux médias, permet d’intégrer des films dans les offres d’abonnement, comme Vodeo le fait en France grâce à ses documentaires en vidéo à la demande.

27/02/2014

Suisse – Comprendre le « yolo flip » avec le Neue Zürcher

Le quotidien alémanique Neue Zürcher Zeitung a travaillé avec les équipes de datavizualisation.ch pour créer un long portrait de Iouri Podladtchikov, médaillé d’or en snowboard halfpipe à Sochi, avec un focus sur la figure qu’il a inventée : le yolo flip.

Peter Gassner, de datavisualization.ch, explique leur façon de travailler. « Nous avons utilisé notre smartphone pour générer de la donnée exploitable en terme de rotation. Via l’application SensorLog et un script que nous avons créé, le gyroscope de l’iPhone nous a fourni les angles de rotation quand nous l’avons fait bouger comme Iouri.«  Pour comprendre les multiples mouvements du snowboarder, le lecteur passe sa souris sur les différents moments clés de la figure.

Dans la même veine, le New York Times a réitéré ses « graphics » pour les JO de Sotchi. Les journalistes et développeurs du quotidien US ont intégré toutes les techniques de storytelling qu’ils ont appris à industrialiser depuis le fameux Snow Fall.

Le résultat est accessible en bas de cette page sous la mention «Graphics». Chaque sujet est une véritable histoire qui alterne texte, photos, vidéo, simplement en descendant la souris. La qualité des explications, soutenues par des animations superbement réalisées, permettent aux lecteurs de bien comprendre les finesses du slopestyle en snowboard ou pourquoi la piste de bobsleigh n’est pas qu’une grande descente mais comporte aussi des remontées.

Le New York Times n’en est pas à son coup d’essai puisqu’il avait déja « sévi » pour les JO de Londres en 2012 six vidéos avaient été produites.

27/02/2014

Canada – les bons résultats de l’appli iPad La Presse+

En avril 2013, le quotidien canadien La Presse lance une application iPad après des années de recherches, tâtonnements, et dépenses : autour de 40 millions de dollars ! Neuf mois après, alors que l’application LaPresse+ est gratuite, les résultats en terme d’audience sont au rendez-vous. Les résultats ci-dessous sont transmis par La Presse, qui utilise localytics pour mesurer le traffic de son application.

. L’application est installée sur 400 000 iPad. Une version android est prévue dans les mois à venir, l’occasion de largement développer l’audience alors qu’Android grignote des parts de marché à iOs.

. Chaque jour l’application est ouverte sur 120 000 iPad. À comparer avec la diffusion print qui tourne autour de 200 000 exemplaires par jour.

. Le temps passé sur l’application est de 36 minutes en semaine, 40 minutes le dimanche et jusqu’à 65 minutes les samedis.

Pour rappel, ci-dessous le spot pub diffusé en télévision, et vous pouvez télécharger lapresse+ en suivant le guide par ici.

20/02/2014

World – 2014 mais où va la page web ?

Ce qui fait le web – le contenu – semble reprendre ses droits depuis quelques mois, avec l’arrivée de designs et d’ergonomies nouvelles. Petit point sur deux tendances de la presse quotidienne aux Etats-Unis :

Une première logique s’affirme, celle des articles les plus « dénudés » possibles, c’est à dire sans le folklore des colonnes de droite ou de gauche, dans lesquels scintillent le plus possible les publicités. Le nouveau design du site web du New York Times, sorti le 8 janvier, est clairement dans cette tendance.

Deuxième tendance claire, la logique de la page infinie. Il y a quelques années certains sites d’infos proposaient des pages extrêmement longues de plusieurs dizaines de descentes d’ascenseur. Une fois l’article fini, le lecteur retrouvait l’intégralité de la page d’accueil en dessous, lui permettant ainsi d’avoir l’offre éditoriale complète en permanence.
Aujourd’hui, la logique est plus ergonomique et subtile : alors que le lecteur lit l’article, un autre article se charge en dessous.
Le site Quartz , dont la totalité des recettes provient du Native Advertising, a popularisé cette navigation, qui permet au lecteur de lire tout le site sans jamais devoir cliquer. C’est cette logique que nous retrouvons sur le site lancé par le quotidien The Daily Mirror fin 2013.

Si les publicités ont disparu des colonnes de droite et de gauche – de fait, il n’y a plus de colonne… – elles sont intégrées dans le scroll, indiquant parfois la séparation entre deux articles.

Sans dire que l’ensemble des sites adopteront cette logique de navigation, il est certain qu’elle présente de nombreux avantages pour le lecteur comme pour l’annonceur. A suivre, donc !

27/01/2014

France – La Dépêche du Midi : de 20 à 30 vidéos par jour !

Depuis la mi-octobre, le quotidien propose un flash info quotidien à ses abonnés premium. Mis en ligne tous les soirs de semaine à 18h30, il est disponible sur l’ensemble des supports numériques, avec un format optimum pour tablette.

« Nous ne faisons pas de la qualité broadcast, explique Jean-Nicolas Baylet, directeur général adjoint Groupe La Dépêche du midi, « par contre nous sommes les mieux placés pour traiter l’information locale. C’est notre matière première. Et aujourd’hui, les technologies numériques gèrent parfaitement le multimedia, mélangeant texte, son et vidéo« .

Il poursuit : « En quelques mois, suite à la formation de 68 journalistes au siège comme dans les locales, nous produisons de plus en plus de reportages vidéos. Entre 20 et 30 chaque jour« .

Le flash info de 18h30 vient cristalliser l’ensemble de ces reportages, dont la durée varie entre 5 et 6 minutes. Fidèle au format des grand-messes télévisées, il permet de faire le point sur l’actu de la journée, avec un nombre important de sujets traités.

« Le flash info est géré par trois journalistes à temps plein et 3 autres journalistes mixtes, dont le chef du service photo et deux journalistes du desk. », explique-t-il. « Mais vu l’étendue de notre territoire qui est plus grand que la Suisse, ce sont les journalistes en locale qui sont notre force de production. Et nous avons la chance d’avoir une rédaction qui comprend bien ces enjeux. »

Le flash info est un passage, un format qui permet à la fois aux lecteurs de trouver l’ensemble des formats multimedias comme aux équipes de tester et d’explorer de nouvelles compétences.

« En trois mois, non seulement le nombre de reportages a augmenté, mais de plus la qualité de ces reportages s’est amélioré. Cette phase d’apprentissage nous permet de rester à l’heure, alors qu’arrivent de nouveaux supports de diffusion comme la télé connectée, les voitures connectées, les montres connectées… Nous ne faisons aucun pronostic sur le futur, nous sommes certains que ce que nous faisons le mieux – aller chercher l’information – restera au coeur de notre métier.« 

27/01/2014

UK – Le Times lance son… gin !

Si le gin est originaire des Pays-Bas, l’Angleterre et son « London Gin » font office de référence en terme de qualité. Le gin est l’un des symboles locaux, au même titre que la bière en Belgique ou le vin en France.

The Times - environ 400 000 exemplaires par jour – s’est lancés sur le marché via sa propre marque « The Times London Dry Gin ». Il est à l’honneur sur « The whisky Club », le site marchand du Times dédié à l’alcool.

Vendu 34,95 £, Le Times reste malgré tout fidèle à son image de quotidien haut de gamme et sélectif ! Le fondateur et propriétaire du Times justifie cet étonnant spin-off : « A newspaper is like a well-covered table, it should contain something suited to every palate. » Gageons que cette diversification plaira à ses lecteurs au moment où le Gin retrouve ses lettres de noblesse sur les meilleures tables Londoniennes !

Pour les éditeurs intéressés par cette diversification, le site Media Week décrypte ce cas détonnant.